Retour à la page précédente

La responsabilité des plateformes d’avis clients

Date : 21-04-2020

Bonjour à tous,

Parfois, il m’arrive de recevoir des téléphones d’acheteurs qui ont commandés sur un site e-commerce qui affichait le badge King-Avis… et s’estiment déçu de la commande, ou parfois ils n’ont pas encore été livré… Et là souvent l’interlocuteur au téléphone me dit « Vous êtes responsable, c’est grave… ».

Plus violent encore (je n’ai pas encore vécu ce cas)… mais certains site e-commerce affichent des faux badges de certification d’entreprises « connues » dans le domaine des avis clients… et l’internaute pas vraiment attentif peut se faire duper.

Le grand problème c’est surtout « Qui est responsable en cas de problème ? »… Non King-Avis n’est pas responsable si un e-commerçant n’envoie pas la marchandise… Quoi ? Quelqu’un a intégré un faux logo King-Avis ? Oui c’est grave, mais on ne peut pas maitriser tous ces éléments, chacun doit prendre un peu de part de responsabilité.

En fait ce que vous devez savoir, c’est que… « Oui il est possible d’engager une procédure » contre un e-commerçant malhonnête, mais… Le temps que la plainte aboutisse, le site aura déjà disparu la plupart du temps. Si un e-commerçant fait mal son travail, son site ne durera pas… le web tuera « automatiquement » ces sites e-commerces parasites (j’ai vu des tas de fois ce genre de cas).

En tant qu’acheteur, se fier aux avis clients n’est pas suffisant, il faut vraiment faire attention et prendre un maximum d’indices de confiances avant l’achat (regarder par exemple si l’entreprise existe sur Google MyBusiness, voir le flux d’actualité sur les réseaux sociaux).

Dans cette histoire ce qui n’est pas facile, c’est de devoir subir l’énervement des acheteurs frustrés… alors que les responsables concernés… ne répondent ni à leur téléphone, ni à leur mails. Internet est encore trop souple car il n’y a pas de régulation « internationale » concernant les sites e-commerce.

Comme toujours j’essaie de faire aux mieux, mais la fraude sera toujours présente… le moyen le plus efficace de limiter les risques, reste la prévention… car une fois le débit effectué sur la carte de crédit… en cas de litige c’est toujours très compliqué de pouvoir se faire rembourser.

Donc un maitre mot… « prudence » avant un achat.

A bientôt !
Partager :
Germain Tenthorey Publié par Germain Tenthorey Développeur de la plateforme King-Avis

Commentaires


06-05-2020 / Denis CAMUS / https://www.sauvagnat.shop
Oui, il arrive que les visiteurs puissent un peu confondre et mélanger le site et King Avis, j'en veux pour preuve certains avis qui sont rédigés comme des messages à l'intention du site. La distinction n'est pas forcément évidente pour un internaute qui n'est pas e-commerçant. De là à ce qu'il appelle directement King Avis, ce n'est pas très surprenant du coup, surtout s'il cherche à exprimer son mécontentement par tous les moyens. Compliqué comme situation pour KING Avis, je compatis... mais que faire à part essayer d'éduquer les visiteurs (peut-être insister sur ce point dans le mail de demande d'avis ou sur la bannière qui annonce le mail prochain dans le tunnel de commande), révoquer les "mauvais commerçants", ce n'est pas si simple... Courage Germain, et merci encore encore pour cette belle solution.

14-05-2020 / King-Avis / https://king-avis.com
@Denis CAMUS

Bonjour,

Les grandes entreprises du secteur l'ont bien compris, le numéro de téléphone est en principe "assez caché" pour éviter qu'ils soient sollicités par les clients (pour des questions qui n'ont rien à voir avec leur service).

C'est pour cela souvent seulement le formulaire de contact par email est rendu accessible au public. Cela leur permet de pouvoir donner une réponse "type" à ce genre de questions, sans perdre du temps par téléphone.

Cela viendra peut-être par la suite, mais pour le moment de mon côté ce genre de cas reste isolé.

A bientôt !

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire